7 août 2010

Enyo

Enyo - mythologie grecqueEpouse légitime de Arès, elle est mentionnée à deux reprises dans l’Iliade. Dans la première occurrence, elle est citée avec Athéna comme une déesse guerrière, au contraire de la faible Aphrodite. Dans la seconde, elle marche à la tête d’Arès et, tenant à la main Kudoimos (le Tumulte), elle mène les Troyens au combat.

Ényo incarne les aspects les plus horribles des batailles : Homère la décrit comme la  » destructrice de villes ».

Peu de représentations d’Ényo sont connues. Elle a sa statue, œuvre de Timarchos et Céphisodote le Jeune, dans le temple d’Arès à Athènes, aux côtés d’Arès, d’Athéna et d’Aphrodite

A voir également :

Laisser un commentaire





Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes