21 fév 2008

Persée

Persee - ilovemythoDanaé, fille d’Acrisius, roi d’Argos, fut enfermée fort jeune dans une tour d’airain par son père, sur la foi d’un oracle qui lui annonçait que son petit-fils devait un jour lui ravir la couronne et la vie ; mais Zeus se changea en pluie d’or, et, s’étant introduit dans la tour, rendit Danaé mère de Persée. Acrisius, ayant appris la naissance de l’enfant, fit exposer la mère et son fils sur la mer dans une méchante barque ou dans un coffre que les flots jetèrent heureusement sur les côtes de l’ile de Sériphe.

Un pêcheur, qui l’aperçut, ouvrit le coffre, trouva les deux infortunés encore vivants, et les conduisit sur-le-champ au roi Polydecte qui les reçut favorablement, et prit soin de l’éducation du jeune prince.

Mais dans la suite, Polydecte, devenu amoureux de Danaé et voulant l’épouser, chercha à  éloigner son fils. C’est pourquoi il lui ordonna d’aller combattre les Gorgones, et de lui apporter la tête de Méduse. Persée, aimé des dieux, reçut pour le succès de cette expédition, d’Athéna son bouclier et son miroir, d’Hadès son casque, et d’Hermès ses ailes et ses talonnières. Grà ce à  son armure divine et aussi à  sa vaillance, il vainquit les Gorgones, et coupa la tête de Méduse.

De crainte d’être pétrifié par les yeux de Méduse, il disposa devant lui le miroir de la déesse, et sa main, conduite par Athéna, fit tomber la tête de la Gorgone qu’il porta depuis avec lui dans toutes ses expéditions. Il s’en servit pour pétrifier ses ennemis.

Du sang qui sortit de la plaie de Méduse, quand sa tête fut coupée, naquirent Pégase et Chrysaor ; et, lorsque Persée eut pris son vol par-dessus la Libye, toutes les gouttes de sang qui découlèrent de cette fatale tête se changèrent en autant de serpents.
Dès que Pégase, cheval ailé, eut vu la lumière, il s’envola au séjour des immortels, dans le palais même de Zeus dont il porta la foudre et les éclairs. Il fut dompté par Athéna. Depuis lors, il obéit à  cette déesse qui parfois le met au service de ses favoris.

Chrysaor, au moment de sa naissance, tenait une épée d’or à  la main, ce qui lui a valu son nom (rac. Chrysos, or, et aor, épée). Il épousa Callirhoé, fille de l’Océan et de Téthys, et de leur union naquirent Échidna, moitié serpent et moitié nymphe, la Chimère, autre monstre, et le géant Géryon. C’est à  cette monstrueuse famille qu’appartenaient Typhon, autre géant, le chien Cerbère, le Sphinx, l’Hydre de Lerne, etc.

Persée, monté sur Pégase qu’Athénalui avait prêté, se transporta à  travers les airs dans la Mauritanie, o๠régnait le célèbre Atlas. Ce prince, qui avait été averti par un oracle de se tenir en garde contre un fils de Zeus, refusa à  ce héros les droits de l’hospitalité. Mais il en fut puni sur l’heure : la tête de Méduse, que Persée lui montra, le pétrifia et le changea en cette chaîne de montagnes qui porte aujourd’hui son nom.

A voir également :

Laisser un commentaire





Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes