15 sept 2009

Styx

styx - ilovemythoStyx était une nymphe, fille de l’Océan et de Téthys ; et de tous les enfants à  qui ils avaient donné le jour, dit Hésiode, elle fut la plus respectable. Pallas, fils de Créius et d’Eurybie, en devint amoureux, et la rendit mère de Zélus, de la Force et de Nicé ou la Victoire.

Lorsque Zeus, pour punir l’orgueil des Titans, appela tous les immortels à  son secours, ce fut Styx qui accourut la première avec sa redoutable famille. Le maître des dieux sut reconnaître un tel empressement à  le servir. Il admit à  sa table les enfants de cette nymphe si dévouée ; et, par la distinction la plus flatteuse, il voulut qu’elle fà»t le lien sacré des promesses des dieux. Il établit les peines les plus graves contre ceux qui violeraient les serments faits en son nom. Quand Zeus lui-même jure par le Styx, son serment est irrévocable.

La nymphe Styx présidait à  une fontaine d’Arcadie dont les eaux silencieuses formaient un ruisseau qui disparaissait sous terre, et par suite allait couler dans les régions infernales. Là , ce ruisseau devenait un fleuve fangeux qui débordait dans d’infectes marécages couverts d’une sombre nuit.

A voir également :

Laisser un commentaire





Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes