24 sept 2009

Tartare

Tartare - ilovemythoSelon Hésiode, le Tartare surgit du Chaos avec Gaïa, la Terre-Mère, et Eros. Comme Ouranos, le Ciel, s’étendait au dessus de la Terre et était gouverné par l’alternance des jours et des nuits, ainsi le Tartare s’étendait sous la Terre, gouverné par l’Erèbe, les ténèbres infernales.

Après la castration d’Ouranos, Gaïa s’unit au Tartare et conçut avec lui ses plus terribles enfants, dont son dernier né, le géant Typhon, qui se dressa contre les dieux de l’Olympe.

Les Titans, fils d’Ouranos et de Gaïa, furent enfermés dans le Tartare, sous la garde de la mystérieuse Campé, dont nul ne sait qui elle était ni d’o๠elle venait. Campé fut tuée par Zeus losqu’il délivra les Titans qui l’aidèrent dans la lutte contre son père Cronos. Losque Zeus l’eut vaincu, Cronos et les alliés furent à  leur tour chassés dans le Tartare. Le Titan Atlas, père deProméthée, fut condamné à  porter la terre sur ses épaules.

Zeus n’eut pas plus tôt vaincu son père que les géants, fils de Gaïa et du Tartare, à  leur tour, lui déclarèrent la guerre. Mais, après des combats formidables, ils se retrouvèrent à  leur tourenchainés dans le Tartare. Et c’est parce qu’il les en avait délivrés que les premiers Cyclopes, fils d’Ouranos et de Gaïa, firent don à  Zeus des éclairs, du tonnerre et de la foudre.

Les trois Moires, mieux connues sous leur nom latin de « Parques », terribles vieillardes qui filent le destin des humains, filles de Zeus et de la titanide Thémis, sont chargées de ramener à  la lumière les héros qui entent dans le Tartare : Bacchus, Hercule (parce qu’il relaya Atlas pendant que celui-ci cherchait les pommes des Hespérides pour le héros), Thésée, Ulysse (lors de sa visite aux Enfers, qu’il fit pour connaître l’oracle du devin Tyrésias ; celui-ci lui apprit qu’il reviendrait à  Ithaque, sa terre natale), Orphée…

Avec le règne des Olympiens, Zeus sur le Ciel, ses frères Poséidon sur la mer et Hadès dans les Enfers, le Tartare ne fut plus considéré que comme une partie des Enfers, mais la plus terrrible, la prison des dieux et le lieu o๠étaient suppliciés les grands criminels :

  • Phligyas était irrité contre Apollon qui avait séduit Coronis (elle mit au monde, suite à  cette union, Esculape, héros qui gagna sa place auprès des dieux et devint celui de la médecine). Le roi Phligyas mit le feu au temple d’Apollon à  Delphes et fut, pour ce crime, envoyé au Tartare, o๠un immense rocher est suspendu au dessus de sa tête et menace à  chaque instant de se détacher.
  • Sysiphe, fils d’Eole et conquérant de l’Elide, pour des raisons mal connues, fut condamné à  faire rouler une énorme pierre jusqu’en haut d’une montagne ; arrivée au sommet, la pierre roulait à  nouveau vers le sol par la force de gravité, et le supplice de Sysiphe recommençait.
  • 49 des 50 Danaïdes, filles du roi Danaos, pour avoir assassiné leurs époux, fils de leur oncle Egyptos, au cours de leur nuit de noce. Elles étaient condamnées à  remplir éternellement un tonneau percé.
  • le roi Tantale, pour avoir servi aux Dieux la chair de son fils Pélops.
  • Ixion, qui commit de nombreux crimes, dont le moindre n’était pas d’avoir voulu séduire Héra. Il était condamné à  rester éternellement attaché à  une roue enflammée.

A voir également :

4 commentaires pour “Tartare”

  1. castenetto :

    trés bien


  2. admin :

    Merci beaucoup !!!


  3. Lolita' :

    Avec les images, ils faudrait rajouter les sources, c’est à dire, qui l’a fait ?, en quel année ?, où est-ce maintenant exposé ? [etc]…


  4. lilou :

    il me faut la carte


Laisser un commentaire





Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes