Mineures

Glaucos

Glaucos - mythologie grecqueFils de Poséïdon et de la Naïade Naïs, avant de devenir immortel, Glaucos, n’était qu’un simple pêcheur.

Ayant un jour déposé le produit d’une journée de pêche sur l’herbe du rivage, il eut la surprise de voir les poissons ressusciter et retourner à la mer en frétillant. Glaucos mangea quelques brins d’herbe et se sentit lui aussi irrésistiblement attiré par la mer dans laquelle il plongea.
Au fond de l’eau, les Néréides l’accueillirent et le débarrassèrent de son enveloppe mortelle : Glaucos eut désormais l’apparence d’un vieillard au torse recouvert d’algues et au corps se terminant par une queue de poisson.
Lire la suite[+]

Protée

Protée - mythologie grecqueProtée, dieu marin, était fils de l’Océan et de Téthys, ou, selon une autre tradition, de Poséidon et de Phénice. Les Grecs lui donnent Pallène, ville de Macédoine, pour patrie. Deux de ses fils, Tmolus et Télégone, étaient des géants, monstres de cruauté. N’ayant pu les ramener à des sentiments d’humanité, il prit le parti de se retirer en Egypte, avec le secours de Poséidon, qui lui creusa un passage sous la mer. Il eut aussi des filles, et entre autres la nymphe Eidothée, qui apparut à Ménélas, lorsque, en revenant de Troie, ce héros fut poussé par les vents contraires sur la côte de l’Egypte, et lui enseigna ce qu’il avait à faire pour apprendre de Protée, son père, les moyens de retourner dans sa patrie.

Protée était le gardien des troupeaux de Poséidon, c’est-à-dire des gros poissons, des phoques ou veaux marins. Pour le récompenser des soins qu’il en prenait, Poséidon lui avait donné la connaissance du passé, du présent et de l’avenir. Mais il n’était pas aisé de l’aborder, et il se refusait à ceux qui venaient le consulter.

Lire la suite[+]

Les Ménades

Ménades - mythologie grecqueLes Ménades étaient ces femmes qui dansaient dans l’escorte de Dionysos, le dieu du vin, en compagnie des Satyres.

Leur rôle était de chanter, danser et divertir pendant les fêtes en honneur de ce dieu grec.

Elles étaient excessives dans leurs démonstrations qui allaient souvent jusqu’à  la fureur.

Elles tuèrent Penthée qui les avait surveillées et démembrèrent Orphée qui les avait humiliées. Dionysos en colère les changea en arbres.

Les nymphes

Nymphes - mythologie grecqueLes Nymphes étaient les filles de Zeus, elles représentaient les forces de la nature, soient les eaux et la végétation.

Les Naïades étaient les nymphes des sources, des rivières et des fleuves
Les Haliades et Océanides, nymphes de la mer
Les Oréades, nymphes des montagnes
Les Muses, nymphes des arts
Les Dryades, nymphes des arbres
Les Lampades, nymphes des Enfers.
Les Thyades, Ménades ou Bacchantes, nymphes des fêtes (cortège de Dionysos)

Elles étaient d’une grande bonté et protectrices de la jeunesse, des jeunes filles et des fiancées. Elles étaient belles, élégantes et séduisantes, parfois au service de grandes divinités grecques, comme Artémis, ou d’autres nymphes d’un rang supérieur.
Lire la suite[+]

Io

Io, Correggio, Kunsthistorisches Museum, Vienne - mythologie grecqueIo est la fille d’Inachos, le dieu fleuve, et elle est prêtresse au temple d’Argos. Le dieu Zeus la remarque, et veut en faire sa maîtresse. Pour se cacher de Héra sa jalouse épouse, il se cache derrière un nuage pour aller à  ses rendez-vous.

Mais, la déesse Héra découvre le stratagème et pour éviter le pire, Zeus change Io en génisse toute blanche. Mais Héra se doute de quelque chose, et demande à  Zeus de lui donner la génisse en cadeau, ce qu’il ne peut refuser.

Zeus continue ses visites à  Io déguisé en taureau. Héra confie Io à  Argos qui la surveille à  chaque instant, lui qui a cent yeux. Zeus charge donc son fils Hermès d’aller tuer Argos, ce qu’il fit.

Héra envoya un taon qui piquait Io sans arrêt, et la génisse affolée et agitée se sauve et fait le tour de plusieurs pays.

Lire la suite[+]

Éaque

Éaque est issu de l’union de Zeus et de la nymphe Égine. Ayant pris la forme d’un aigle, Zeus transporta Égine sur l’Ile d’Oeone qu’on nomma par la suite Égine.

Dès la naissance d’Éaque, Égine l’abandonna sur l’île. Se sentant bien seul, Éaque demanda à  son père de peupler son île, ce que fit Zeus en transformant les fourmis en humains dont Éaque devint le roi.

Il épousa Endéis qui lui donna deux fils, Pélée père d’Achille, et Télamon, père d’Ajax. Il était reconnu pour son honnêteté et sa piété, il était le favori des dieux. Il devint même l’arbitre de leurs querelles.

Après sa mort, il fut récompensé pour sa conduite sans faille, quand il fut nommé Juge des Enfers au côté de Rhadamante et Minos

Circé

Circé et ses amants dans un paysage, Dossi Dosso 1490-1542 - mythologie grecqueCircé était une magicienne, fille d’Hélios le dieu soleil et d’une Océanide du nom de Perséis. Elle habitait l’Ile de Aéa.

C’était une des rares magiciennes grecques dotées de pouvoirs extraordinaires. Elle était redoutable autant par ses pouvoirs que par sa beauté.

Circé avait le secret de la préparation de breuvages, de philtres et de poisons qui pouvaient transformer les humains en animaux. Elle en fit l’expérience sur son époux qui mourut empoisonné.

Ses sujets la détestaient et elle dut s’enfuir montée sur le char du soleil de son père Hélios.

Son palais était somptueux et elle vivait entourée de lions et de loups qui étaient en fait des voyageurs qu’elle avait transformés.

Lire la suite[+]

Page 2 sur 512345
Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes