Follow us on social

Latest Posts

Sorry, no posts matched your criteria.

Stay in Touch With Us

Odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore.

Email
magazine@example.com

Phone
+32 458 623 874

Addresse
302 2nd St
Brooklyn, NY 11215, USA
40.674386 – 73.984783

Follow us on social

Gigantomachie

Dans la mythologie grecque, on désignait sous ce nom le combat des Géants contre les dieux. Il ne faut pas confondre ces Géants avec les Titans qui firent la guerre à  Ouranos. Les Géants étaient nés de Gaïa fécondée par le sang que perdit Ouranos lorsqu’il fut mutilé par Cronos.

Confiant en leur force et leur taille monstrueuse, ils tentèrent de détrôner Zeus, pour venger la défaite des Titans. Les poètes placent ce combat en divers lieux, dans le territoire de Cumes en Campanie, en Arcadie, en Thessalie. C’est dans cette dernière localité que le place Ovide, qui décrit les géants aux cent bras occupés a entasser montagnes sur montagnes. Zeus foudroie cette masse de rochers et ensevelit ses adversaires sous leurs débris.

Suivant Apollodore, les deux Géants qui se distinguèrent le plus dans ce combat furent Porphyrion et Alécyonée; nul ne pouvait vaincre ce dernier, tant qu’il combattrait dans sa terre natale.

Un oracle ayant prédit aux dieux qu’ils ne pourraient triompher de leurs ennemis qu’avec l’aide d’un mortelHéraclès fut invité à  se joindre à  la troupe céleste.

Les dieux rassemblés essuient un premier assaut. Les Géants s’avancent brandissant des torches faites de troncs de chênes et en catapultant des pics et des rochers.

  • Héraclès s’attaque en premier à  Alcyonée et le perce d’une de ses flèches empoisonnées. Le géant n’étant immortel que sur sa terre natale, Héraclès le traîne loin de sa patrie.
  • Porphyrion tente de violenter HéraZeus le foudroie et il est achevé d’un trait empoisonné lancé par Héraclès.
  • Éphialtès est anéanti d’une flèche dans chaque œil, l’une décochée par Apollon, l’autre par Héraclès.
  • Encelade déserte le champ de bataille, Athéna l’écrase en lui projetantl’île de Sicile o๠il reste emprisonné. Son haleine de feu sort de l’Etna.
  • Pallas est vaincu par Athéna ; la déesse l’écorche et revêt sa peau comme une armure.
  • Mimas est enseveli par Héphaïstos sous une masse de métal en fusion dont il reste prisonnier (le Vésuve).
  • Polybotès est enterré par Poséidon qui lui expédie un morceau de l’île de Cos qui deviendra une nouvelle île : Nisyros.
  • Hippolyte est terrassé par Hermès couronné du casque d’Hadès qui rend invisible, la kunée.
  • Artémis abat Gration de ses flèches.
  • Dionysos assomme Eurytos avec son thyrse.
  • Clytios est brà»lé par les torches infernales d’Hécate.
  • Armées de leur massues de bronze, les Moires tuent Agrios et Thoas.

Chaque Géant est achevé par les flèches d’Héraclès trempées dans le poison de l’Hydre de Lerne, sauf les prisonniers des îles.